Conseil nutrition trail n°2

Rechercher une alimentation de santé plutôt qu’une alimentation de compétition.

Avant d’aller chercher les derniers pourcentages de performance – les fameux gains marginaux, ceux qui permettent aux champions de lever les bras sur la ligne d’arrivée – je préconise au traileur de s’assurer être déjà solide sur ses fondamentaux.

J’entends par là une nutrition du quotidien saine, composée d’aliments bruts, non-transformés, issus de l’agriculture biologique et de saison. Avoir une alimentation qui permet d’être en bonne santé, avant même de se diriger vers une alimentation de compétition, c’est déjà un gage de plaisir et de performance en trail.

Conseil nutrition trail n°1

Considérer le trail comme l’alibi d’une bonne nutrition.  C’est bien connu : le bonheur ne réside pas dans le sommet mais sur le chemin qui y mène ! Il en va de même pour le trail.

Le bonheur ne séjourne pas uniquement dans le fait de remporter la compétition mais plutôt dans la réalisation d’une course pleine, en ressentant un maximum de plaisir et en atteignant ses objectifs le « Jour J ». Or cette sensation de plénitude ne peut être dénichée sans une nutrition pertinente.

En effet, une bonne alimentation conditionne le bon fonctionnement du corps, du cerveau, des jambes, du cœur, des émotions… Ma recommandation est donc de faire de ta volonté de prendre du plaisir en trail une des réponses au « Pourquoi mieux manger ?